Organiser sa lune de miel

Organiser sa lune de miel

Le nom et l’évocation même de ce voyage en amoureux fait doucement rêver les futurs mariés. Pourtant, la lune de miel demande pas mal d’organisation et soulève quelques interrogations.

Quel type de voyage ?

Chaque personne, mariée ou pas, peut avoir des envies différentes. La première chose à faire est donc d’établir ensemble le genre de voyage dont vous avez envie car ce choix aidera ensuite à choisir la/les destination(s).

Discutez avec votre moitié pour trouver un séjour et un programme qui vous plaise à tous les deux.

Farniente

Pour ceux qui ont envie de ne rien faire si ce n’est profiter du sable chaud, des eaux turquoise et du soleil. Diners romantiques, cocktails fruités et balades sur la plage… L’objectif est juste de se prélasser en amoureux, de se laisser vivre et de se détendre.

Destination : souvent sur des îles paradisiaques comme les Seychelles, les Maldives, les îles Fidji, les Whitesunday Islands (Australie), les îles grecques, etc.

Backpacker

Pour les baroudeurs et aventuriers qui ont envie de se lancer ensemble dans un périple avec pour seul bagage leur sac à dos. Crapahuter partout, se dépasser, visiter des lieux insolites, aller à la rencontre des locaux pour échanger et découvrir leur culture.

Destination : tous les continents sont intéressants mais l’Asie (Laos, Birmanie, Mongolie, Cambodge, etc.) et l’Amérique du Sud (Pérou, Bolivie, Chili, etc.) sont souvent choisis pour ce type de lune de miel.

Road trip

Pour ceux qui rêvent de louer une voiture et de sillonner les routes d’un pays comme « Bonnie and Clyde ». Les États-Unis sont une destination assez prisée pour ce genre de voyage, mais aussi l’Australie et l’Italie (romantique).

Certains choisissent des moyens de transports plus originaux comme le vélo, le cheval ou le bateau par exemple.

Ecolo

Pour ceux qui souhaitent contribuer au développement durable, allier plaisir et écologie en optant pour un voyage ou un organisme respectueux de l’environnement. Volontariat dans une association, cabanes dans les arbres, gîtes ruraux, éco-lodge, etc.

Destination : de plus en plus de pays et tour opérateurs proposent des lieux et formules basés sur le principe du développement durable. Vous pouvez aussi éviter l’avion en choisissant un endroit dans votre pays ou dans un pays alentour.

Quelle destination ?

Entre le classique et l’original, vous pouvez très bien choisir une seule destination ou préférer explorer plusieurs pays. Ces dernières années, de plus en plus de jeunes mariés optent même pour des minis tour du monde en prenant un billet multi destinations.

À quel moment partir ?

Contraintes de travail oblige, il va falloir trouver les dates pendant lesquelles vous pouvez tous les deux partir, mais aussi le nombre de jours qu’il vous sera possible de prendre. Ceci dépend donc de chacun.

Si vous êtes flexible, faites votre choix selon la météo du ou des pays où vous vous rendez. Personne ne souhaite faire l’Asie en pleine saison des pluies !

N’oubliez pas non plus que les saisons sont inversées dans l’Hémisphère sud et l’Hémisphère nord donc renseignez-vous bien avant de tout booker !

Et pour l’organisation ?

Vous pouvez très bien décider de planifier votre voyage de A à Z ou préférer faire appel à un prestataire qui s’occupe de tout.

  • La première solution est plus adaptée aux couples en quête d’aventure. Plus insolite, plus personnelle et plus flexible, elle est aussi parfois plus économique et vous ne risquez pas de vous retrouver avec une horde de couples, eux aussi en lune de miel.
  • La deuxième solution est idéale pour ceux qui ne veulent se soucier de rien. De nombreux prestataires proposent des voyages sur-mesure et à la carte, répondant aux envies de chacun.

Quoi qu’il en soit, précisez toujours que vous êtes en voyage de noces car ce « statut » vous permettra souvent d’avoir de bénéficier d’avantages particuliers.

Quel budget ?

Encore une fois, celui-ci dépendra de vos souhaits, de votre façon de voyager et surtout de vos moyens. Nombreux sont les futurs mariés qui, lors du mariage, mettent une cagnotte en place pour aider à payer la lune de miel.

Si vous organisez vous-même le voyage, pensez à prendre en compte chaque dépense (hébergement, transports, billets, restauration, activités, extras, etc.). Le mieux est d’établir un budget au préalable, quitte à ajuster ensuite.

Autres conseils

  • Le voyage de noces se prévoit généralement 3 à 6 mois en avance. En sachant que plus tôt vous vous en occupez, plus vous avez de chances de bénéficier de tarifs intéressants.
  • Passeport, vaccins, taille et poids des bagages, etc. N’oubliez pas les formalités importantes avant de partir et ne vous y prenez pas au dernier moment.
  • On pense évidemment à l’appareil photo pour immortaliser ces vacances romantiques.
  • On essaye de laisser réseaux sociaux et mails à la maison pour profiter pleinement de son partenaire.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.cata-page-title, .page-header-wrap {background-color: #e49497;}.cata-page-title, .cata-page-title .page-header-wrap {min-height: 280px; }.cata-page-title .page-header-wrap .pagetitle-contents .title-subtitle *, .cata-page-title .page-header-wrap .pagetitle-contents .cata-breadcrumbs, .cata-page-title .page-header-wrap .pagetitle-contents .cata-breadcrumbs *, .cata-page-title .cata-autofade-text .fading-texts-container { color:#FFFFFF !important; }.cata-page-title .page-header-wrap { background-image: url(https://www.toutsurlemariage.com/wp-content/themes/onelove/images/default/bg-page-title.jpg); }