Décidément, les Français s’inspirent beaucoup des Etats-Unis lorsqu’on en vient à parler de noces. Une des traditions de mariage provenant de l’Outre-Atlantique – encore une – est le Save-The-Date. Laissez-nous vous en dire un peu plus long sur cette coutume américaine.

Le Save The Date, qu’est-ce que c’est ?

Originaire des Etats-Unis, la coutume du Save The Date – « Réservez la date » en français – se répand peu à peu en Europe. Cette tradition est on ne peut plus simple : il s’agit d’informer vos invités de la date de votre mariage, et ce afin qu’il puisse réserver ce jour spécial dans leurs agendas le plus tôt possible.

En effet, vous pouvez déployer tout les efforts possibles et imaginables pour que le jour de votre mariage soit effectivement le plus beau jour de votre vie, mais si vos amis et vos proches ne sont pas là pour y assister, cela n’aura pas servi à grand chose. Communiquer la date de l’événement à vos invités est donc la première étape inévitable pour vous assurer que toutes les personnes qui sont chères à votre cœur soit présentes à vos côtés lors du grand jour et que votre mariage soit parfaitement réussi.

Save The Date versus Faire-Part

Attention, toutefois, à ne pas confondre le Save The Date avec le faire-part. Bien que ces deux coutumes soient très similaires, elles ne sont pas totalement identiques, mais sont plutôt complémentaires.

A savoir que le Save The Date, comme son nom l’indique, consiste à communiquer la date de l’événement, éventuellement la ville ou il se déroulera, et c’est tout. Il est envoyé généralement 6 mois en amont de jour-J et sert uniquement à ce que vos invités puissent réserver leur week-end.

Le faire-part, quant à lui, vient compléter le Save The Date en annonçant aux conviés les éléments plus détaillés regardant le déroulement de la journée, les horaires des différentes cérémonies ou encore le thème de l’événement. Il est envoyé habituellement 4 mois avant la date du mariage et sert également à rappeler à vos proches de confirmer leur présence à vos côtés lors du grand jour, si cela n’a pas encore été fait.

Adaptez la tradition en fonction de vos besoins

Notez toutefois que les délais traditionnels de 6 mois pour le Save The Date et de 4 mois pour le faire-part ne sont plus forcément d’actualité et que dans un monde d’individualisme ou les gens sont de plus en plus concentré sur leurs propres projets, il peut être bon d’allonger ces échéances, jusqu’à les doubler si besoin est.

Pour plus d’informations et d’actualité sur le mariage, pensez à visiter ce site internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *