S’il y a bien une tradition qui surpasse les autres lors du mariage, c’est le passage de l’alliance au doigt de sa moitié. En effet, c’est une tradition que l’on retrouve dans de nombreux pays et au sein de multiples religions. Alors même que notre société avance de plus en plus vite et que bon nombre de coutumes se perdent peu à peu chaque jour, le passage au doigt de l’alliance lors du mariage semble bien résister à l’oubli.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme

Nous en parlions déjà dans d’autres articles, beaucoup de traditions de mariage françaises ont été empruntées aux Etats-Unis, mais pas seulement : certaines viennent d’autres pays et d’autres sont tout simplement issues de nos religions, voire copiées sur d’autres croyances.

Alors comment la tradition de l’alliance fait-elle pour perdurer ? Pourquoi ne sombre-t-elle pas dans l’oubli comme beaucoup de nos traditions, à l’image du pot de chambre ou de la jarretière ? La réponse est simple : beaucoup de joailliers, dans la crainte de voire leurs affaires s’écrouler, tentent d’innover en proposant des alliances toujours plus originales les unes que les autres.

Ainsi, on a vu des bagues de fiançailles à l’effigie de personnages de la saga Harry Potter, des alliances reprenant les grandes princesses de Disney, des anneaux Pacman ou encore des bagues Légo. Ainsi, on peut passer l’authentique bague de mariage tout en conservant un côté jeune et amusant en faisant référence au personnage préféré de notre bien-aimé par exemple. De quoi enlever de la lourdeur à une tradition qui a traversé les âges sans pour autant en dévier.

Même les vikings se passaient déjà la bague

Si vous avez l’habitude de regarder des séries télévisées, vous aurez peut-être même remarqué, dans la série Vikings, que le passage de l’alliance semble être une tradition commune à de nombreuses religions. En effet, la série retrace l’histoire de l’arrivée des Vikings au Royaume-Uni et en France, et met beaucoup en avant les différences entre la religion chrétienne et les croyances païenne vikings.

On y voit, dans un épisode, une alternance de scènes retraçant deux mariages, un viking et un chrétien, et on peut vite se rendre compte que de nombreux éléments se rapprochent, le plus similaire étant l’échange d’une alliance. Seule différence, les Vikings enfilent d’abord l’alliance sur le bout de l’épée de leur conjoint lors de la cérémonie, pour ensuite la passer à leur doigt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *